En vue de l’élaboration du prochain Projet Régional de Santé (PRS), la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie (CRSA) et l’ARS Bretagne procèdent à l’évaluation du PRS actuel (2018-2022).

La CRSA, organe régional de démocratie sanitaire, souhaite recueillir l’avis des usagers du système de santé breton : citoyens, professionnels de santé ou du médico-social, membres d’associations, élus et représentants institutionnels. Le fruit de cette consultation alimentera les travaux et recommandations de la CRSA, pour que le prochain PRS reflète l’expression des attentes et préoccupations de la population. Dans un contexte sanitaire marqué par la gestion de la crise COVID19 et les tensions sur les ressources, l’association des usagers et la consultation de nos concitoyens constituent une étape incontournable au fondement de notre futur projet régional de santé. Sa qualité et sa pertinence reposent dès à présent sur la participation du plus grand nombre à cette consultation.

Cette démarche s’appuie sur un questionnaire accessible via une plate-forme digitale ouverte à compter du 4 juillet 2022 (https://consultation-sante.jenparle.net). Les questions portent sur la santé au sens large : prévention et promotion de la santé, offre de soins, santé mentale, santé environnementale, handicap ou encore accompagnement de la perte d’autonomie et du vieillissement.

FLYER CONSULTATION_ARS_CRSA

En tant que partenaire privilégié de l’ARS Bretagne et membre représenté à la CRSA, nous vous sollicitons afin que vous puissiez promouvoir cette démarche auprès de vos publics, adhérents ou partenaires, par tous les canaux que vous jugerez adaptés. Dans ce but, vous trouverez ci-joint un flyer et un poster numériques. Ils peuvent être diffusés de façon dématérialisée (mailing, réseaux sociaux, etc.) ou par voie d’affichage dans les lieux de passage. Avec le concours de France Assos Santé, pour les personnes qui rencontrent des difficultés spécifiques, une version facile à Lire et à comprendre du questionnaire est accessible via cette plate-forme et une orientation vers des associations d’appui est également possible.

La mobilisation de chacun sera la clé du succès de cette démarche qui concerne tous les usagers bretons.